• Le secteur de l’assurance fait face à une série de ruptures :
    financière, réglementaire, technologique.
    Dans ce nouvel environnement, nos anciens outils
    d’appréhension des risques seront bientôt obsolètes.

     
    La chaire PARI a pour objectifs :
     

    • d’identifier le champ de pertinence de nos outils d’appréhension des risques (axe épistémologique)
    • de comprendre leur émergence et leur utilisation (axe sociologique)

     
     
    La chaire a une double mission de recherche et de diffusion de connaissances.
     
     
    L’impact de ses travaux devrait se concentrer sur trois champs :
     

    • les politiques de régulation prudentielle : l’optimisation de leur design technique et leur appropriation pour le pilotage, dans un contexte où Solvabilité 2 bouleverse les mesures de solvabilité et de rentabilité,
    • les outils d’allocation stratégique d’actifs des investisseurs institutionnels dans un environnement combinant taux bas et forte volatilité,
    • les solutions d’assurance, à l’heure où le big data déplace l’assureur vers un rôle préventif, créant des attentes de personnalisation des tarifs et de conseil individualisé.

     
     

    PARI, placée sous l’égide de l’Institut Europlace de Finance et Datastorm en partenariat avec l’ENSAE/CREST et Sciences Po, bénéficie de ressources apportées par Actuaris, La Financière de la Cité, Generali et le Groupe Monceau. Elle est co-portée par Pierre François et Sylvestre Frezal.